La Chanson Maritime

Elle est venue s'asseoir sur mes genoux
Pendant qu'avec les potes on reprenait un coup
Le Comptoir était tout salopé
Et les soiffards n'arrêtaient pas de gueuler
On avait bu le coup de trop qui donne envie de parler

On s'était bien marré quand il a annoncé
Ce con allait bien se marier avec celle qu'on appelait
Viens donc me voir même si vous êtes plusieurs
C'est portes ouvertes à n'importe quelle heure
Mais il a dit qu'il l'aimait, alors on a trinqué

Elle s'est pendue à mon cou et elle a chuchoté
Pendant que les potes éclatés se demandait qui s'était
La patronne remettait sa tournée
En nous disant qu'on était ses chouchous
Les musiciens jouaient fort tout le monde était debout

Elle s'est mise à chanter sans m'avoir expliqué
Ni ce qu'elle me voulait ni même qui elle était
Personne n'a vraiment compris les paroles
Ses yeux roulait elle avait l'air d'une folle
Mais les gens écoutait
Y'en a même qu'on chialer

C'était l'histoire du vieux John marin d'un chalutier
Qui buvait sans le savoir à sa dernière traversée
Une inconnue s'est assise sur ses genoux
Elle l'a aimé même vieux même saoûl
Le lendemain le chalutier n'est jamais rentré

Chialez pas pour le vieux John il a connu le bonheur
Même pour une seule soirée même pour un sale quart d'heure
Passer du temps juste à se regarder
Partir danser sans être présenté
Les vieux marins le savent bien ça peut pas se refuser
Les vieux marins le savent bien ça peut pas se refuser